Par la pensée…

Par la pensée, je guérirai….

Avez-vous vu le documentaire Heal1 sur Netflix ?

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de le voir, laissez-moi vous parler un peu de ce sujet qui me paraît essentiel.

Médecins, Biologistes, neuro-acousticien, praticien ayurvédique, chimiste, chercheurs, leaders spirituels et personnes qui souffrent de maladies chroniques racontent le lien puissant entre le psychisme et l’état de santé physique.

Ce n’est pas la maladie qui commence dans le cerveau, tout commence dans le cerveau. »

Kelly Noonan

Le corps a un pouvoir de guérison que les médecins n’apprennent pas à l’école.

Cela fait 3 siècles que la médecine est basée sur la pensée que notre corps est une machine, un dispositif physique. Mais depuis 1925, la physique quantique montre que ce que nous percevons comme physique n’est en fait qu’énergie.

Le Dr David Hamilton nous explique que dans un atome il y a 99,99999% d’espace vide. Les particules qui composent l’atome sont en fait une vibration d’énergie.

La physique quantique nous ramène à un temps ou des forces invisibles que l’on ignorait en médecine se sont avérées être une force primaire qui contrôlait tout. Cela inclut l’esprit, la conscience, la pensée. L’énergie invisible qui contrôle le corps est la relation que l’on a au monde.

Le Dr Kelly Turner, chercheuse, a étudié 1500 cas de survivants au cancer, dont 250 ont été interviewés. Elle a pu mettre en évidence 9 méthodes qui reviennent parmi les 75 utilisées pour guérir :

  • Changer radicalement son alimentation (physique)
  • Prendre le contrôle de sa guérison
  • Suivre son intuition
  • Utiliser des herbes médicinales et des compléments alimentaires (physique)
  • Relâcher les émotions refoulées
  • S’imprégner d’émotions positives
  • Accueillir le soutien extérieur
  • Approfondir sa connexion spirituelle
  • Avoir une bonne raison de vivre.

Sur ces 9 méthodes, seules 2 sont de l’ordre du physique, les autres ne sont que mentales.

Michael Bernard Beckwith, auteur et fondateur de l’AGAPE spiritual center, explique que les pensées tonifiantes produisent des éléments tonifiants et à l’inverse, les pensées toxiques produisent des éléments toxiques.

Les convictions peuvent changer la guérison (cela est en permanence prouvé par le placebo et même la fausse chirurgie ! ). On peut donc se demander si c’est la substance invisible qui guérit ou bien la croyance en cette substance ?

Il a été démontré que le placebo cause la guérison autant que le nocebo (un faux poison) peut causer des maladies et même la mort.

Deux cas sont présentés dans ce documentaire. Celui du Dr Joe Dispenza, victime d’un accident grave, qui a reconstruit sa colonne vertébrale par la pensée (on lui annonçait qu’il ne retrouverait jamais sa mobilité), et celui d’Elizabeth Craig, atteinte d’un cancer de stade 4 alors qu’elle était adepte d’un mode de vie très sain, qui a complètement guéri après avoir travaillé sur son état émotionnel.

Le Dr Gregg Braden dit que tous les organes (moelle épinière, os, peau, organes internes…) sont faits pour se reconstruire eux-même dans les bonnes conditions et le bon environnement. Quelles sont donc ces conditions et cet environnement ?

Bien évidemment on parle ici d’environnement physique, à savoir le cadre dans lequel vous vivez, les polluants auxquels vous êtes exposés… etc. Mais on parle aussi d’environnement émotionnel.

Le Dr Bruce Lipton, biologiste, travaille sur les cellules souches. Il explique que des cellules souches identiques donnent des organes différents lorsqu’elles sont élevées dans des milieux différents. Autrement dit l’environnement détermine l’activité de nos cellules.

C’est le système nerveux qui envoie les informations de l’environnement aux cellules extérieures. Donc si on change ses perceptions, on change les informations envoyées à ses cellules. On ne devient donc plus victime de son activité génétique si on choisit quelles informations on envoie à ses cellules.

L’esprit fonctionne de deux manières : il y a le conscient, c’est-à-dire le pouvoir créatif, et l’inconscient qui est le programme par défaut, l’auto-pilote. C’est cet inconscient qui va agir sur nos cellules.

C’est aussi cet inconscient qui absorbe les habitudes des gens qui nous entourent.

Lorsqu’on vit dans un foyer avec des traumatismes, on ne dispose pas forcément des outils pour gérer les émotions. Le souvenir peut être incomplet car il se peut en réalité qu’il soit hérité de l’état émotionnel ambiant.

Le stress causé par un traumatisme ou tout simplement par un quotidien surchargé est, selon le Dr Jeffrey Thompson, neuro-acousticien, la cause ultime des maladies.

Pour donner une image, lorsque l’on est poursuivi par un tigre, on prend 100% de l’énergie disponible pour fuir. Le stress est en réalité l’équivalent d’une situation inconsciente de vie ou de mort perpétuelle : on épuise toutes ses ressources en permanence.

Le stress rend notre organisme plus acide, une inflammation équivalente à du feu s’installe en nous. L’inflammation chronique est responsable de l’affaiblissement général de notre système immunitaire, de notre microbiote, bref de tout ce qui nous aide à lutter contre les agressions extérieures.

Autrement dit, les blocages émotionnels, les peurs, le stress, qu’on ne mesure pas forcément ou qu’on enfouit en nous, deviennent un jour physiques. La médecine moderne cherche à guérir les symptômes sans chercher la cause de la maladie. Très peu de maladies sont organiques, la plupart sont entraînées par notre état émotionnel. La médecine fait des miracles sur les traumas, mais qu’en est-il de tout ce qui ressort de notre inconscient blessé ?

Deepak Chopra, auteur et pionnier en médecine intégrative, dit que la médecine est utile dans 10% des maladies. L’approche holistique est souvent plus efficace, elle englobe l’esprit, le corps, les émotions, l’énergie, tout ce qui influence l’expérience de l’esprit, du corps et des émotions.

Diane Porchia, fondatrice du Mind Body Medecine, travaille sur la colère. Selon elle, pour se guérir il faut guérir l’enfant blessé en nous, les pensées négatives qui dirigent notre vie mènent à la maladie. Le pardon passe par le pardon de soi-même, cela ne veut pas dire laisser la personne éventuellement responsable s’en sortir, mais cela ne concerne que sa relation avec soi-même. Se libérer de reproches et d’auto-rancunes permet d’avancer vers la paix intérieure.

Pour avancer vers un état émotionnel sain, apaiser et reprogrammer votre inconscient, plusieurs méthodes s’offrent à vous :

  • Vous pouvez pratiquer n’importe quelle activité qui expie la colère (Reiki, yoga, boxe, course,…) qui extériorise le traumatisme lié au chagrin et à la colère qui est bloqué dans le subconscient.
  • Vous pouvez travailler sur votre histoire, celle de vos parents et le foyer dans lequel vous avez grandi, pour comprendre l’état émotionnel qui vous a entouré.
  • Vous pouvez suivre diverses thérapies : analyse, psychothérapie, EFT, EMDR, thérapie sonore (diffusion de fréquences sonores qui pousse le système sympathique à se calmer), reiki, magnétisme…

L’esprit est incroyable quand on l’utilise comme un outil, c’est pourquoi je vous invite également à pratiquer la méditation, car elle aide à arrêter les bavardages de l’esprit, et détruit le besoin de fuir. Il a été démontré que méditer fait baisser le taux de cortisole (hormone du stress) et fait augmenter le taux d’IgA (anticorps qui jour un rôle crucial dans le système immunitaire). Pendant la méditation, pratiquer la visualisation et la gratitude aide au processus de guérison. Je vous parlerai dans un autre article de la pratique du Hoponopono.

Enfin, voyez vous comme une partie d’un tout, vous faite partie de l’humanité, vous n’êtes pas seul. L’intrication c’est participer à la guérison de son prochain, nous sommes tous connectés énergétiquement, alors soyez entourés.

Michael Bernard Beckwith nous rappelle que la croyance que l’on met dans ce qu’un médecin nous dit a des effets sur notre guérison. Abandonner son pouvoir au diagnostic c’est devenir victime de son diagnostic une seconde fois.

Croyez au diagnostic mais pas au pronostic du style “Il vous reste 3 mois à vivre”. Croire au pronostic c’est croire que la température moyenne est la seule vraie température. Des milliers de possibilités provenant de croyances personnelles peuvent guider vers la guérison.

Faites vous traiter par un médecin qui vous considère comme un tout et soyez entourés de gens aimants.

Portez-vous bien !

1 : Heal, Kelly Noonan, documentaire, 2h07, 2017

1 réflexion sur « Par la pensée… »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s