Parlons Paléo

Parlons Paléo ! C’est quoi au juste ce mode de vie ?

ParlonspaléoImaginez vous en -300000 avant JC, comment vivions nous?

  • Nous marchions paisiblement pendant des heures, dans la forêt ou la savane, pour trouver des fruits, des racines, des légumes ou des graines à cueillir.
  • Puis nous nous mettions à courir subitement après un animal à manger, ou bien devant un animal qui voulait nous manger !
  • Nous vivions presque nus, avec quelques peaux de bêtes pour nous protéger du froid éventuellement, nous marchions pieds nus, nous vivions au rythme des saisons, des intempéries et du soleil, nous nous rassemblions autour du feu pour nous nourrir (une fois par jour !) et nous réchauffer.

 

Autrement dit :

  • Nous n’avions pas une alimentation composée essentiellement de céréales, de farine, de sucre et de gras transformé, et ne mangions pas 2 à 5 repas par jour.
  • Nous ne passions pas 8h par jour assis à regarder un écran et ensuite allions soulever 15 kilos de métal pour nous gonfler les bras et courir un marathon pour le plaisir.
  • Nous n’étions pas dans un état de stress prolongé et répété.
  • Nous n’avions pas du chauffage permanent ou la climatisation à fond, des belles chaussures aux semelles isolantes, des vêtements chauds ou de la crème solaire (vous verrez dans d’autres posts pourquoi j’insiste sur ce point…)
  • Et surtout nous n’étions pas seuls à manger notre plat préparé devant la TV ou en lisant nos derniers mails sur notre téléphone.

 

DONC !

Le mode de vie Paléo, c’est retrouver les habitudes de vie pour lesquelles nos gènes se sont développés pendant plusieurs milliers d’années :

  • Manger de la viande, du poisson, des coquillages, des crustacés, des légumes, des fruits, des racines, des oléagineux, soit toute nourriture qui pourrait être trouvée à l’état naturel et qui pourrait être consommée sans transformation mécanique ou industrielle.
  • Manger des aliments riches en nutriments, et cela en ayant laissé le temps au corps d’avoir faim.
  • Pratiquer des activités physiques suffisamment intenses mais respectueuse de notre constitution.
  • Maintenir son état émotionnel avec le moins de stress possible et s’accorder des périodes de relaxation.
  • Favoriser le contact du corps avec les éléments qui l’entourent, afin de retrouver ce lien qui existe entre l’Homme et la nature, de se reconnecter à notre physionomie.
  • Vivre en groupe, partager des centres d’intérêt avec plusieurs personnes, se retrouver autour d’un repas ou d’un feu, vivre avec les autres.

 

Pour résumer…

C’est faire ce que, au fond de vous, vous savez être bon pour vous…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s